Conseils pour prévenir le risque d’incendie pendant la moisson

Cette année est marquée par une forte sècheresse et des température élevées. Ces conditions ont déjà occasionnées  plusieurs incendies notamment lors des travaux de moisson. Ainsi, il convient de suivre les recommandations ci-dessous pour limiter les risques d’incendie.

·  Entretenir régulièrement les matériels agricoles : nettoyer, graisser, vérifier les chaînes et courroies, contrôler les niveaux d’huile, d’eau et les fils électriques, dépoussiérer l’ensemble moteur et ventilateur. Avant de débuter la campagne, il est intéressant de laver au nettoyeur haute pression l’ensemble des capotages de la machine. Cette opération facilitera le soufflage quotidien. Il existe des souffleurs à feuilles sur batterie qui permettent également de faire un soufflage intermédiaire dans la journée sans devoir avoir un compresseur à proximité.

·  Ajuster la hauteur de coupe de façon à éviter les frottements.

·  Être équipé d’un extincteur. Le choix du type d’extincteur dépend de la classe de feu associée à un lieu (sa surface, les outils inflammables qui y sont présents). L’extincteur à poudre est cependant le plus efficace pour la majorité des cas.

·  Prévoir une citerne d’eau à proximité, dans le champ.

·  Avoir un outil coupe-feu comme un déchaumeur dans la parcelle.

·  Quand c’est possible, favoriser la moisson et le pressage en fin de soirée lors des journées très chaudes et privilégier un début de fauche à proximité des habitations.

·  Laisser les chemins d’accès au champ libres.

·  Repérer la géolocalisation de la parcelle pour la transmettre aux pompiers.  

 En cas d’incendie : composez immédiatement le 18 et ne prenez aucun risque !
N’utilisez vos extincteurs que sur un feu naissant, et avec prudence.
Réalisez une barrière coupe-feu à 200m des flammes, à l’aide d’un déchaumeur ou d’une charrue.

PAR TELEPHONE :

  • Indiquez le lieu de l’incendie,
  • le type de récolte en feu,
  • les bâtiments à proximité
  • et la présence de vent.

A L’ARRIVEE DES POMPIERS :

  • Indiquez leur les réserves d’eau,
  • la présence éventuelle d’obus en bord de champs,
  • les possibilités d’accès,
  • la surface brûlée et la surface menacée.

Laisser un commentaire