8/05/2021 La rubrique de Jonathan

Formation en interne d’un salarié nouvellement embauché : demandez une aide financière !

Benoit est exploitant agricole. Il vient d’embaucher un nouveau salarié, François. Comme souvent lors d’une embauche, Benoit va lui-même former son nouveau salarié aux spécificités de son exploitation.

Puisqu’il va consacrer un certain temps à la formation de ce nouveau salarié, Benoit se demande s’il peut bénéficier d’une aide financière afin de le soutenir dans cette démarche de formation « sur le tas ».

La réponse est oui : il existe un dispositif qui permet d’accompagner et d’appuyer le recrutement et laformation d’un salarié nouvellement embauché et formé en interne.

Cette aide est proposée par l’opérateur de compétences OCAPIAT dans le cadre de son action « DEFI Emploi ». Cet acteur de la formation propose en effet de verser une somme de 1815 euros à destination de toute TPE qui assure la formation d’un nouveau salarié en interne.

Benoit est ravi de l’apprendre, mais quelles conditions doit-il réunir pour bénéficier de cette aide financière ?

Pour percevoir cette aide de 1815 euros, Benoit doit répondre aux conditions suivantes :

  • Son entreprise doit compter moins de 11 salariés et relever du secteur agricole (plus précisément, du champ de compétences d’OCAPIAT)
  • Le salarié doit être formé en interne (par un autre salarié de l’entreprise ou par le gérant lui- même) et pendant le temps de travail
  • Le salarié doit être embauché en CDI ou en CDD de 6 mois minimum, pour un temps de travail au moins équivalent à 28 heures par semaine

Benoit, qui remplit chacune de ces conditions, a droit à cette aide. Mais attention ! Il doit agir vite, caril dispose d’un délai d’un mois à compter de l’embauche de François pour faire sa demande de prise en charge !

Pour faire cette demande de prise en charge, rien de plus simple : il suffit de s’adresser à l’un des prestataires sélectionnés par OCAPIAT. Le rôle de ce prestataire est de vous aider à réaliser un premier bilan de compétence puis à définir les besoins de formation afin d’élaborer le Protocole Individuel de Formation (PIF), lequel est nécessaire à l’envoi de cette demande de prise en charge.La FDSEA fait partie des prestataires sélectionnés et se met à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche.

Benoit, qui s’est tourné vers la FDSEA pour monter son dossier, bénéficie ainsi d’un accompagnement personnalisé de la part d’un expert de la FDSEA, et pour lequel rien ne lui sera facturé : c’est OCAPIAT qui prend en charge tous ses frais de prestation.

Alors, si comme Benoit, vous comptez former vous-même un nouveau salarié et remplissez toutes les conditions, lancez-vous et adressez-vous au pôle main d’œuvre de la FDSEA de la Somme !