Ukraine – Russie, rebondir pour produire plus : à vos idées !

La FDSEA80 lance une plateforme de contribution. Objectif : recueillir les différentes idées qui permettraient d’être plus autonome sur le plan alimentaire national, tout en ne coûtant rien au contribuable ou au consommateur.

« Il faut produire sur les hectares européens pour compenser ce qui ne sera pas produit ailleurs » annonçait Christiane Lambert, présidente de la FNSEA face aux bouleversements agricoles et alimentaires consécutifs au conflit en Ukraine.

Assurer sa production, réduire la dépendance énergétique et alimentaire, faire face à la flambée des charges ou aux pénuries. Voilà les principales inquiétudes qui animent le secteur agricole depuis 2 semaines. Comment apporter des réponses pour rebondir dans un contexte aussi instable ?  

En ce début de semaine, c’est là, la question qui émaillait une séance de travail de la FDSEA, au cours de laquelle tout une liste de contraintes à lever pouvaient être librement formulées. Quelles sont les règles à lever pour augmenter la sécurité des exploitations pour les mois à venir ? Les élus de la FDSEA proposent aux agriculteurs d’apporter leur contribution sur une plateforme afin de nourrir les propositions à faire au département, à la région, au réseau FNSEA et à l’Etat. 

Voici quelques exemples :

SujetPropositionObjectif attendu
ElevagePermettre l’utilisation de toutes les jachères et SIE en fourrage sans obligation de date ou d’espèceConforter la production de fourrage dérobé
TIPPAchever le traitement des dossiers 2020 et mettre en place la possibilité de faire les dossiers 2021 dès à présent, et ouvrir 2022 avec une instruction au trimestreAméliorer la trésorerie en raccourcissant les délais d’instruction

La plateforme de propositions est ouverte à toutes vos contributions. Vous pouvez les faire en cliquant sur le lien ci-dessous :
https://forms.office.com/r/WNm528zUCy