Dégâts aux cultures : une nouvelle équipe pour succéder à Michel Randjia

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La nouvelle commission «Dégâts aux cultures» de la FDSEA s’est réunie le 20 mars, afin de constituer le nouveau bureau et faire un point d’actualité sur les dégâts de gibiers, et les dossiers syndicaux en cours.

De g. à d., le nouveau bureau de la section : Bernard Delefortrie, Hubert Caron, Denis Delattre, Michel Randjia, Etienne Godart et Philippe Demachy.

Une trentaine de délégués de la commission «Dégâts aux cultures» se sont retrouvés pour la dernière fois autour du président, Michel Randjia, pour l’assemblée générale de la commission. L’occasion en cette année élective de réélire un nouveau bureau. C’est Denis Delattre, cinquante-sept ans et exploitant agricole à Blangysous- Poix, qui succède à Michel Randjia, président de la commission depuis une vingtaine d’années.
Denis Delattre sera accompagné de Bernard Delefortrie, vice-président, exploitant agricole à Hem- Monacu, ainsi que d’Hubert Caron (Fransures), Etienne Godart (Crécy- en-Ponthieu) et Philippe Demachy (Bailleul). Michel Randjia reste membre du bureau pour participer encore activement aux travaux. Le bureau a été constitué de façon harmonieuse afi n de représenter au mieux l’ensemble du territoire de la Somme.
Michel Randjia, élu très impliqué dans la vie syndicale, aussi bien chez les preneurs qu’au sein de la commission «Dégâts aux cultures», laisse la place suite à son départ en retraite. Nous le remercions pour son implication et sa passion pour la défense des intérêts des agriculteurs. Pour sa dernière assemblée générale, il a adressé quelques mots à la salle : «J’ai toujours aimé cette commission, car elle représente bien le département de la Somme et ses territoires. Je remercie les anciens délégués, avec qui j’ai pu échanger pendant toutes ces années, et je salue les nouveaux en leur souhaitant une bonne collaboration. »
Le président a également insisté sur le fait qu’aujourd’hui, les agriculteurs-chasseurs, avec leur double casquette, sont amplement visés par les «anti-chasse», et qu’il est primordial de renvoyer une image cohérente de la chasse et de l’agriculture, la plus juste possible. Michel Randjia remercie également Odile Dalle pour sa collaboration et son implication dans la commission pendant toutes ces années.
L’assemblée générale fut également l’occasion de faire un point sur les différents sujets du moment, à savoir : l’étude des demandes de plan de chasse grands gibiers, le prélèvement des sangliers pour l’année 2017, l’arrivée des moufl ons sur la côte, les dégâts de lapins le long des voies SNCF, le dossier blaireaux, les nuisibles, l’attribution des bracelets, etc. Denis Delattre réunira sa commission pour une prochaine réunion courant mai.

D’ici là, n’hésitez-pas à contacter Fanny Godart au 03 22 53 30 25 pour toute question relative aux dégâts de gibiers.

Toutes les émissions dans la médiathèque