ZNT : mobilisation générale !

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Le déferlement médiatique depuis une semaine et l’attitude de provocation du gouvernement au sujet des produits de protection des plantes sont insupportables pour chacun d’entre nous.

En effet, jusqu’au 1er octobre, un projet d’arrêté fait l’objet d’une consultation publique ; il contient notamment une distance minimale à respecter entre les zones traitées et les zones d’habitations de 5 à 10m, éventuellement ramenable à 3m… sans être clair sur la notion de terrain. Par ailleurs, il renvoie aux Chartes de voisinage des obligations de prévenance des riverains, alors que précisément notre projet départemental de Charte permettait d’éviter tout cela !

C’est un véritable bras de fer qui s’est ouvert avec cette consultation publique, et nous devons faire bloc pour défendre notre métier, et même ce qui nous reste de liberté !

Notre réaction syndicale se fera à 3 niveaux :

  • Face aux associations et ONG, nous devons nous aussi agriculteurs participer massivement à la consultation publique. Vous trouverez ci-dessous les modalités
  • Pour alerter les Pouvoirs Publics encore « raisonnables », nous engagerons des actions syndicales sur l’ensemble du territoire. Le Conseil FDSEA se réunit ce soir et vous allez être sollicités par mail/sms/réseau à partir de demain pour entrer en action.
  • Enfin, nous allons engager des actions en justice contre les administrations et associations qui ont créé des sites internet de nature à biaiser cette consultation

Pour participer à la consultation publique , cliquez le lien suivant : http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/consultation-publique-sur-un-projet-de-decret-et-a2032.html

Indiquez votre vraie identité (pas comme nos détracteurs), et déposez votre avis. Le mieux est de ne pas faire de copier/coller et d’utiliser vos propres arguments. Pour vous aider, en voici quelques-uns dont vous pouvez vous inspirer librement :

  • Je n’utilise que des produits phytosanitaires autorisés et j’ai un Certiphyto pour les acheter et les utiliser. Je ne vois pas pourquoi on m’impose des restrictions supplémentaires.
  • C’est un sujet d’urbanisme qui doit être réglé par les documents d’urbanisme sur le territoire construit ou constructible par des haies ou des tours de ville, et non pas sur le territoire agricole.
  • Une telle décision diminuerait encore le revenu des agriculteurs et la valeur agronomique et économique des parcelles. Qui va indemniser les agriculteurs et les propriétaires ?
  • Pour prévenir les riverains, la diffusion des Bulletins de Santé du Végétal aux Maires, et par leur intermédiaire à tous les concitoyens serait utile à tous
  • Avant de poser des réglementations supplémentaires qui tuent l’agriculture française, faites respecter la même chose sur les produits d’importation qui vont se multiplier du fait qu’on va encore plomber les coûts de production chez nous
  • Pour limiter l’exposition, on peut utiliser des moyens techniques plus efficaces que des bandes non traitées comme les buses antidérive
  • En plus de la notion de distance à bannir, il faut être clair sur le point de départ : les habitations, les terrains, les parcelles cadastrales, les lieux de circulation du public… le texte proposé n’est pas clair
  • Je dénonce l’existence de sites internet publiquement déployés en vue de biaiser en nombre et en contenu cette consultation publique
  • Avoir organisé un tel battage médiatique puis une consultation publique en même temps que la sortie d’un film consacré au mal être des agriculteurs, c’est écœurant.

Nous devons faire preuve d’une grande unité et d’une grande réactivité.  Cela repose sur nous, adhérents, mais nous devons également fédérer à la fois nos collègues non adhérents et nos OPA. Cette mobilisation est essentielle et se fait à chaque niveau. Faites tourner ce mail et les suivants à vos carnets d’adresses et parlez-en autour de vous ! 

Syndicalement,

Le Président, Denis BULLY
La Secrétaire Générale, Marie-Françoise LEPERS                                                                      

Toutes les émissions dans la médiathèque