Les caractéristiques

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Sur une superficie totale de 620 000 hectares, les agriculteurs de la Somme mettent en valeur une Superficie Agricole Utile (SAU) totale de 470 000 hectares.

La Somme se divise en 5 régions agricoles naturelles.

Des sols variés

Le climat océanique doux et tempéré est favorable à l'agriculture :

  • une pluviométrie moyenne relativement bien répartie dans l'année (entre 600 et 850 mm d'eau/an), un peu plus élevée à l'ouest du département
  • des températures moyennes qui avoisinent les 10°C avec peu d'écarts extrêmes

Situé au Nord du Bassin Parisien, ce vaste plateau peu accidenté se caractérise par la présence dans son sous-sol, d'une vaste assise crayeuse qui affleure dans l'Amiénois et est recouverte :

  • à l'est de limons très fertiles
  • à l'ouest de limons argilo-sableux, d'argiles à silex et de sables


Une réserve en eau importante et de qualité.


Orientation technico-économique des communes de la Somme

Le sous-sol crayeux perméable constitue une vaste réserve en eau qui alimente toutes les ressources et captages d'eau du département. L'irrigation a pu être développée, notamment dans le Santerre, pour pallier aux éventuels déficits hydriques.

Ces conditions permettent une agriculture très diversifiée sur l’ensemble du département et bien placée au niveau de la production française.

Toutes les émissions dans la médiathèque