Editorial du 30 août 2019

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Bon dimanche, sous vos applaudissements ! 

 Au nom de l’ensemble des Jeunes agriculteurs, j’invite tous les samariens à venir fêter la Plaine ce dimanche, à Ailly-le-Haut-Clocher. Notre Plaine en fête signe chaque année les retrouvailles du monde agricole après la moisson et avant le rush de l’automne, même s’il n’y a plus vraiment de creux. On y retrouve donc la famille agricole, nos organisations, les animaux, le concours de labour, les expositions de matériels avec nos fournisseurs, nos filières, et de nombreux exposants qui nous font l’amitié de leur présence chaque année. Car Plaine en fête, c’est aussi une manifestation très grand public, que ce soit à destination des enfants ou des adultes, il y a toujours des attractions qui font recette. En plus d’y attendre avec plaisir nos visiteurs réguliers, j’ai une pensée toute bienveillante pour tous les maires du département. Mesdames, Messieurs les maires, venez à notre rencontre dimanche, partager avec les agriculteurs d’aujourd’hui, découvrir leur matériel, comprendre leurs techniques ou leurs pratiques, pour discuter de ce que nous pouvons faire ensemble pour un mieux vivre en zone rurale plutôt que de céder aux peurs ou aux sirènes avec des arrêtés stériles qui ne feront que cultiver l’affrontement. Après tout, bon nombre d’odeurs insoutenables ne viennent-elles pas de ces boues de stations qui ne sont que la partie valorisée vertueusement dans nos champs du «tout à l’égout» ? Ne plus les accepter règlerait le problème de l’odeur, mais aurait des conséquences désagréables pour tout à chacun ! C’est bien ça l’agriculture : travailler avec le vivant, dans un contexte ou toute décision a son lot de positif et de négatif, et que chacune doit être prise avec soit du bon sens, soit technique ou scientifique. Tout cet équilibre naturel vous ouvre les bras ce dimanche. Nous comptons sur votre visite, et à la fin de la journée, quand le rideau tombera, je souhaite que les applaudissements pleuvent sur notre profession en général, en particulier sur le réseau JA et ses équipes locales qui auront travaillé à rendre cet instant possible. Bon dimanche, sous vos applaudissements ! 

Toutes les émissions dans la médiathèque