Editorial du 20 décembre 2013

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Toujours dans la négociation

LaurentDegennePetitLe ministère de l’Agriculture a dévoilé au Conseil supérieur d’orientation de l'agriculture une série d’orientations sur l’ensemble des sujets restant à fixer pour l'application française de la Pac, notamment les aides couplées et le côté progressif du paiement redistributif. Plusieurs lignes ont bougé, mais l’ensemble reste encore flou. Sont confirmées les aides à la vache allaitante et à la vache laitière. Ce qui surprend, c’est qu’en vache allaitante, un effectif de 40 génère une dégressivité alors qu’en laitière, c’est un couperet. Point d’amélioration, les filières végétales, notamment fécule et lin, qui étaient purement absentes des premiers projets d’octobre, réintègrent la liste des aides couplées. Sans doute pas au niveau qu’il fallait, mais c’est une avancée à capitaliser. Concernant le paiement redistributif, il se met en place avec la plus grande progressivité possible pour en peser à la fois le coût et l’effet. Enfin, sur les surfaces d’intérêt écologique, alors que le ministère débutait avec la volonté de faible table rase des équivalents actuels et de tendre vers 4% de jachère déguisée, celui-ci accepte à présent de défendre auprès de l’Europe le maintien des principes actuels. La réflexion du syndicalisme majoritaire, la structuration de nos positions, depuis la Fdsea de la Somme en cohérence au niveau régional et national, permet d’avancer et de ramener un peu de positif dans ces arbitrages. Tout n’est pas encore calé, tout est loin d’être parfait, loin s’en faut. Mais nous devons à tous niveaux garder le même état d’esprit et les mêmes méthodes de travail dans les mois à venir. Nous sommes toujours en négociation, car c’est la seule façon d’avancer !

Laurent Degenne, Président de la Fdsea

Toutes les émissions dans la médiathèque