Editorial du 15 mars 2013

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

L’agriculture reconnue d’utilité publique !

LaurentDegennePetitIl y a huit jours, nous pensions tous que les travaux de plaine allaient nous occuper, mais il n’en a rien été ! La neige et surtout le vent ont paralysé toutes les routes du département et audelà et nous avons tous en tête les images et les témoignages de ces automobilistes que nous qualifions à chaque fois de «naufragés de la route». Parmi ces témoignages, il y a ceux de gratitude à l’égard de notre corporation qui a su, une fois de plus, être exemplaire dans sa contribution aux travaux de déneigement et remorquage. Conventionnés ou spontanés, les agriculteurs ont été appréciés et salués sur les routes. Avec un peu de malice ou de philosophie, on observe qu’avec les mêmes automobilistes et les mêmes agriculteurs qu’à l’automne dernier, on a des relations totalement différentes. Finalement, la seule chose qui a changé, ce sont les contraintes naturelles qui ont marqué le département. Quoi qu’il en soit cela conforte toutes mes certitudes : c’est quand les choses et les personnes disparaissent qu’on mesure le plus leurs valeurs, et c’est quand notre société patine au sens propre et figuré que l’on peut compter sur l’agriculture. L’agriculture, ce n’est pas que des agriculteurs, c’est aussi des emplois, des services, et une réactivité sur tout le territoire de France. A la veille de redéfinir les termes de la PAC au niveau européen et national, c’est tout cet équilibre que l’Etat doit appréhender.

Laurent Degenne, Président de la Fdsea

Toutes les émissions dans la médiathèque